NlNed

le liège, unique au monde

Le liège est fabriqué au départ de l'écorce du chêne-liège, Quercus Suber L. Agé de 30 millions d'années, cet arbre unique ne pousse que dans sept pays de la Méditerranée Orientale: le Portugal, l'Espagne, la France, l'Italie, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie. Avec 32% des forêts de chêne-liège au monde et 52% de la production totale de liège, le Portugal occupe la tête du classement.

Baptisées montados, les forêts étendues de chênes-lièges sont indispensables pour notre planète et représentent un écosystème unique. La récolte du liège (tous les neuf ans) contribue fortement à un développement durable des régions méditerranéennes rurales et ceci, pas seulement au niveau écologique mais aussi sur les plans économique et social.

Les chênes-lièges constituent un barrage naturel contre l'avancée de la désertification. Ils protègent en outre la biodiversité puisque les forêts de chênes-lièges hébergent de nombreuses espèces animales uniques ou menacées comme le lynx ibérique ou l'aigle impérial. On retrouve plus de la moitié de la flore méditerranéenne – soit quelque 15.000 à 25.000 espèces botaniques – dans les forêts de chênes-lièges au Portugal.

Par ailleurs, le liège joue un rôle important au niveau écologique puisqu'il absorbe le CO2, qui contribuerait sinon au réchauffement de la planète. On estime que les montados du Portugal absorbent quelque 5% des émissions de CO2 annuelles du pays, ce qui représente plus de 4,8 millions de tonnes par an. En tant que matériau entièrement recyclable et réutilisable, le liège est un produit naturel d'une noblesse extrême.